Search Site

communiques-de-presse-details

IAMGOLD Dépose Son Rapport Technique Sur Le Projet Nelligan

23 février 2023

Toutes les valeurs monétaires sont exprimées en dollars américains, sauf indication contraire.

Toronto, Ontario--(Newsfile Corp. - 23 février 2023) - IAMGOLD Corporation (TSX : IMG) (NYSE : IAG) (« IAMGOLD » ou la « Société ») annonce que la Société a déposé un rapport technique sur le projet en coentreprise Nelligan (« Nelligan ») (IAMGOLD : 75 %, Vanstar Mining Resources Inc. (« Vanstar ») : 25 %), intitulé « Rapport technique indépendant sur le projet Nelligan, au Québec (Canada) » (le rapport technique de 2023), en date du 22 février 2023.

Le rapport technique de 2023 a été préparé par SRK Consulting (Canada) Inc. (« SRK »), conformément au Règlement 43-101 sur l'information concernant les projets miniers (« Règlement 43-101 »), tel qu'il est indiqué dans le communiqué de presse de la Société en date du 12 janvier 2023. Le rapport technique de 2023 remplace le rapport technique sur le projet Nelligan daté du 4 décembre 2019.

Le rapport technique de 2023 se trouve sur le site de la Société à l'adresse www.iamgold.com ou sur SEDAR à www.sedar.com et sur EDGAR à www.sec.gov/edgar.shtml.

À la suite d'un examen des paramètres d'optimisation de la fosse utilisés afin de définir une enveloppe de fosse délimitant les ressources minérales déclarées et des données de référence par rapport à des projets comparables, des modifications ont été apportées aux coûts d'exploitation minière appliqués aux stériles et au pourcentage de métal payable appliqué à l'estimation des ressources minérales publiée le 12 janvier 2023. Ces paramètres ont été vérifiés par IAMGOLD et SRK et sont considérés comme étant adéquats pour tester les « perspectives raisonnables d'extraction rentable » du modèle de ressources minérales. Ces changements ont donné lieu à une hausse de 21 000 onces dans l'estimation des ressources minérales indiquées et de 362 000 onces des ressources minérales présumées.

Le tableau ci-dessous présente la déclaration des ressources minérales qui en résulte :

DÉCLARATION DES RESSOURCES MINÉRALES - PROJET NELLIGAN, CANADA
Au 10 février 2023 (sur une base à 100 %)

Catégorie Teneur de coupure
(g/t Au)
Tonnage
(Mt)
Teneur
(g/t Au)
Or contenu
(koz Au)
Indiquées 0,35 73,5 0,84 1 991
Présumées 0,35 129,5 0,87 3 600

 

Notes :

  1. D'après les définitions de l'ICM de la classification des ressources minérales de 2014.
  2. Les ressources minérales sont estimées selon une teneur de coupure de 0,35 g/t Au.
  3. Les ressources minérales sont présentées selon un prix de l'or de 1 500 $ US par once, un taux de change $ US/$ CA de 1:1,2 et une récupération d'or de 83 %.
  4. Les ressources minérales sont délimitées dans une enveloppe de fosse optimisée Datamine Studio NPVS Scheduler en utilisant une teneur de coupure de 0,35 g/t Au, et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d'extraction rentable.
  5. L'écrêtage des résultats d'analyse à forte teneur varie entre 7 g/t Au et 40 g/t Au dans les principaux domaines minéralisés de Renard et de la zone Renard inférieure, respectivement, et entre 3 g/t Au et 12 g/t Au dans les autres domaines. L'influence spatiale des échantillons à forte teneur dans les domaines de la zone Renard inférieure, de Renard et de Liam a été contrôlée davantage à l'aide de paramètres de distance de restriction des teneurs élevées dans les ellipsoïdes de recherche respectifs.
  6. Les résultats de la densité apparente ont été déterminés par des mesures des carottes et varient entre 2,70 et 2,75 g/cm3 pour les différents domaines et lithologies hôtes, et sont de 2,00 g/cm3 pour le mort-terrain.
  7. Les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et n'ont pas de viabilité économique démontrée.
  8. Tous les chiffres ont été arrondis afin de refléter la précision relative des estimations.

Personnes qualifiées, informations techniques et notes sur le contrôle de qualité

L'estimation des ressources minérales, y compris la vérification des données publiées, a été préparée par SRK (Canada) conformément aux directives du Règlement 43-101 et des directives des meilleures pratiques en matière d'estimation de l'ICM. L'estimation des ressources a été préparée par Sandeep Prakash, M. Sc., géologue professionnel, consultant principal en géologie des ressources de SRK, et vérifiée par Oy Leuangthong, PhD, ingénieure, consultante principale en géostatistique de SRK. M. Prakash, qui est une personne qualifiée (une « PQ ») indépendante au sens donné à cette expression dans le Règlement 43-101, a vérifié et approuvé le contenu du présent communiqué.

Les PQ responsables de la supervision des programmes de forage à l'appui, de la validation et de la vérification des données (y compris les données d'échantillonnage, d'analyse et d'essai), de la modélisation du gisement et de la révision des informations techniques du présent communiqué de presse sont Maxime Douëllou, géo., géologue consultant, et Shana Dickenson, géo., géologue principale, tous deux rattachés au bureau d'exploration régional de Val-d'Or, au Québec. M. Douëllou et Mme Dickenson sont des PQ pour les besoins du Règlement 43-101 en ce qui a trait à l'information technique figurant dans le présent communiqué de presse. Les PQ mentionnées ci-dessus ont approuvé l'ajout des informations techniques aux présentes et ont préalablement examinées celles-ci.

Les renseignements contenus dans le présent communiqué ont également été examinés et approuvés par Marie-France Bugnon, géo., directrice générale, Exploration d'IAMGOLD, qui est aussi une PQ.

L'échantillonnage et les résultats d'analyse des carottes de sondages sont soumis à un programme d'assurance qualité et de contrôle de la qualité (AQ-CQ) adhérant aux meilleures pratiques de l'industrie. Les carottes de sondages (taille NQ) sont décrites et les échantillons sont sélectionnés par les géologues d'IAMGOLD et coupés en deux à l'aide d'une scie à lame diamantée au site du projet. Une moitié de la carotte est conservée au site à des fins de référence. La longueur des intervalles d'échantillonnage peut varier entre 0,5 et 1,5 mètre, selon les observations géologiques. Les demi-carottes sont emballées et transportées dans des sacs scellés au laboratoire ALS Minerals (« ALS ») à Val-d'Or, au Québec. Une procédure formelle de chaîne de surveillance a été adoptée pour assurer la sécurité des échantillons jusqu'à leur livraison au laboratoire. Les échantillons subissent un concassage primaire pour obtenir une taille passant une maille de -10. Une fraction de 1 000 grammes est ensuite pulvérisée à 95 %, passant une maille de -150. ALS traite les pulpes analytiques directement à ses installations situées à Val-d'Or, certifiées ISO / IEC 17 025 par le Conseil canadien des normes. Les échantillons sont analysés en utilisant la pyroanalyse d'une charge de 50 grammes et la finition d'absorption atomique. Lorsqu'un échantillon obtient une valeur d'analyse de plus de 5,0 grammes par tonne, une autre pulpe doit subir une pyroanalyse avec fini gravimétrique. Les carottes qui comprennent de l'or visible et les échantillons qui ont obtenu une valeur supérieure à 10,0 g/t sont réanalysés par une analyse métallique de la pulpe. IAMGOLD insère des blancs et des matériaux de référence certifiés dans la séquence d'échantillonnage pour assurer le contrôle de qualité. Conformément au programme d'AQ-CQ de la Société, des vérifications supplémentaires sont également faites avec réanalyses à un second laboratoire (arbitre).

Au sujet d'IAMGOLD

IAMGOLD est un producteur d'or et un promoteur de rang intermédiaire établi au Canada qui possède des mines en exploitation en Amérique du Nord et en Afrique de l'Ouest. La Société construit actuellement le projet à grande échelle et à longue durée Côté Gold (Canada), en partenariat avec l'entreprise japonaise Sumitomo Metals & Mining, dont la mise en production est prévue au début de 2024. De plus, la Société possède un éventail établi de projets à des stades primaires et avancés dans des districts à fort potentiel dans les Amériques. La Société emploie environ 3 300 personnes et est déterminée à maintenir sa culture d'exploitation minière responsable dans le cadre de toutes ses activités en respectant des normes strictes en matière de protection de l'environnement, de pratiques sociales et de gouvernance, y compris son engagement Zéro Incident®. Les titres d'IAMGOLD sont inscrits à la cote de la Bourse de New York (NYSE: IAG) et de la Bourse de Toronto (TSX: IMG), et la Société fait partie des entreprises figurant sur l'indice Jantzi Social Index, qui est pondéré selon la capitalisation boursière qui se compose d'actions ordinaires de sociétés choisies en fonction de leur responsabilité sociale selon un vaste ensemble de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Personne-ressource IAMGOLD

Graeme Jennings, vice-président, Relations avec les investisseurs
Tél. : 416 360-4743 | Cellulaire : 416 388-6883

Sans frais : 1 888 464-9999
info@iamgold.com

MISE EN GARDE À L'INTENTION DES INVESTISSEURS AMÉRICAINS CONCERNANT LA DIVULGATION D'ESTIMATIONS DE RESSOURCES MINÉRALES

Les estimations des ressources minérales contenues dans le présent communiqué de presse ont été préparées conformément au Règlement 43-101. Ces normes sont semblables à celles énoncées dans le guide appelé Industry Guide No. 7 (le « guide ») de la SEC, selon l'interprétation du personnel de la SEC. Toutefois, les définitions du Règlement 43-101 et des normes de l'ICM diffèrent à certains égards de celles du guide. Par conséquent, les renseignements sur les ressources minérales contenus dans le présent communiqué de presse peuvent ne pas être comparables à des renseignements similaires qui ont été divulgués par des sociétés américaines.

Par suite de l'adoption de modifications aux règles de divulgation de la SEC (les « règles de modernisation de la SEC »), qui alignent plus étroitement ses exigences et politiques de divulgation pour les propriétés minières sur les pratiques et normes des autorités de réglementation actuelles globales et celles de l'industrie, y compris le Règlement 43-101, et les normes de l'ICM et qui sont entrées en vigueur le 25 février 2019, la SEC reconnaît désormais les estimations des « ressources minérales mesurées », des « ressources minérales indiquées » et des « ressources minérales présumées ». En outre, la SEC a modifié les définitions des « réserves minérales prouvées » et des « réserves minérales probables » dans ses règles modifiées, qui sont désormais essentiellement semblables aux règles énoncées dans le Règlement 43-101. Les émetteurs doivent commencer à se conformer à ces règles de modernisation de la SEC au cours de leur premier exercice commençant le 1er janvier 2021 ou après, bien que les émetteurs canadiens qui déclarent leurs activités aux États-Unis en utilisant le système d'information appelé Multijurisdictional Disclosure System (« MJDS ») puissent toujours utiliser le Règlement 43-101 plutôt que les règles de modernisation de la SEC lorsqu'ils utilisent les formulaires de déclaration d'enregistrement et de rapport annuel du MJDS de la SEC.

Les investisseurs américains sont prévenus que, bien que la SEC reconnaisse désormais les « ressources minérales mesurées », les « ressources minérales indiquées » et les « ressources minérales présumées », ils ne doivent pas supposer qu'une partie ou la totalité des gisements minéraux de ces catégories seront un jour converties en une catégorie supérieure de ressources minérales ou en réserves minérales. Ces termes comportent une grande part d'incertitude quant à leur faisabilité économique et juridique. En vertu de la réglementation canadienne, les estimations des ressources minérales présumées ne peuvent constituer la base des études de faisabilité ou de préfaisabilité, sauf dans des circonstances limitées. Les investisseurs sont avertis de ne pas supposer que les « ressources minérales mesurées », les « ressources minérales indiquées » ou les « ressources minérales présumées » que la Société déclare dans le présent communiqué de presse sont ou seront économiquement ou légalement exploitables.

Par ailleurs, les « ressources minérales présumées » comportent une grande part d'incertitude quant à leur existence et à leur faisabilité économique et juridique. On ne peut supposer qu'une partie ou l'ensemble d'une ressource minérale présumée passera à une catégorie supérieure.

Les données sur les ressources minérales présentées dans le présent communiqué sont des estimations, et rien ne garantit que les tonnages et les teneurs prévus seront atteints ou que le niveau de récupération indiqué sera réalisé.

MISE EN GARDE CONCERNANT LES ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs. Tous les énoncés, autres que les énoncés de faits historiques, abordant des activités, des événements ou des développements que la Société croit, prévoit ou anticipe qu'ils se produiront ou pourraient se produire dans le futur sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs sont généralement reconnaissables par l'utilisation notamment des termes « pouvoir », « devoir », « continuer », « prévoir », « s'attendre à », « budgéter », « projeter », « anticiper », « estimer », « croire », « avoir l'intention de », « chercher à », « sembler », « planifier », « axer », « viser », « compter », ainsi que « calendrier », « échéancier », « prévisions », « perspectives », « potentiel », « favorable », « cible », ou « projet », y compris dans une tournure négative ou des variantes de ces termes ou une terminologie comparable. Les énoncés prospectifs sont sujets à certains risques et incertitudes, dont la plupart sont indépendants de la capacité de la Société à maîtriser ou à prédire, et qui pourraient avoir pour effet de faire différer de façon importante les événements ou les résultats réels de la Société par rapport à ceux évoqués dans les énoncés prospectifs. Les facteurs qui pourraient faire différer de façon considérable les résultats ou événements réels des attentes comprennent des écarts dans la teneur minérale du matériel déterminé comme étant des réserves minérales et des ressources minérales par rapport aux attentes, l'incapacité d'estimer avec exactitude les ressources minérales et les réserves minérales, des hausses inattendues des coûts en immobilisations, des coûts d'exploitation et des coûts de prospection, des changements dans les plans de mise en valeur ou les plans miniers en raison de modifications de facteurs logistiques ou techniques ou autres facteurs, des résultats futurs de prospection qui pourraient ne pas correspondre aux attentes de la Société et des changements dans les marchés mondiaux d'or et autres risques divulgués dans le plus récent formulaire 40-F (nommé Form 40-F/Annual Information Form) d'IAMGOLD déposé auprès de la SEC à l'adresse https://www.sec.gov/edgar.shtml et des autorités en valeurs mobilières provinciales canadiennes à l'adresse www.sedar.com, qui sont intégrés aux présentes par renvoi. Tout énoncé prospectif est valable seulement à partir de la date à laquelle il a été effectué et, sauf s'il en est autrement exigé par les lois sur les valeurs mobilières en vigueur, la Société n'a aucune intention ou obligation de mettre à jour tout énoncé prospectif. La Société ne s'engage nullement à mettre à jour publiquement ou à diffuser toute révision de ces énoncés prospectifs résultant de nouvelles informations, des événements futurs ou autres sauf si les lois l'exigent.

Vous pouvez obtenir tous les documents importants d'IAMGOLD sur le site www.sedar.com ou www.sec.gov .

The English version of this press release is available at www.iamgold.com/ .

To view the source version of this press release, please visit https://www.newsfilecorp.com/release/155857

SOURCE IAMGOLD Corporation

Retour

Alertes Nouveautés

Adresse courriel *