projet-cote-gold-ontario

Projet Côté Gold, Ontario

Emplacement

Gogama (Ontario), Canada

Propriétaire

62,5 % IAMGOLD

Statut du projet

Délimitation de la resource, études économiques et évaluation environnementale.

Projet

IAMGOLD évalue le potentiel de construire et d'exploiter une nouvelle mine d'or à ciel ouvert sur la propriété du projet. Il est estimé que l'exploitation minière à ciel ouvert aurait un débit d'environ 30 000 tonnes de minerai produit par jour. L'aménagement préliminaire du site propose de construire les installations minières nécessaires à proximité de la fosse à ciel ouvert.

Les composantes principales du projet devraient comprendre :

  • une fosse à ciel ouvert;
  • une usine de traitement du minerai;
  • un garage d'entretien, un poste de ravitaillement en carburant et en lubrifiant, un entrepôt et des bureaux administratifs;
  • des camps d'hébergement pour le personnel de la construction et l'exploitation;
  • un magasin de préparation et d’entreposage d'explosifs (usine d'émulsion);
  • divers empilements (minerai à faible teneur, morts-terrains et stériles miniers);
  • l'extraction d'agrégats et un circuit de concassage et de tamisage;
  • une installation de gestion des résidus (IGR);
  • des voies d'accès et des pipelines, des infrastructures énergétiques et des aires de stockage du carburant sur place;
  • des installations de traitement d'eau potable et d'eau de procédé;
  • des installations de gestion des déchets solides ménagers et industriels (décharge);
  • des installations de gestion de l'eau et des travaux de drainage, incluant la dérivation de cours d'eau;
  • des lignes électriques et l'infrastructure connexe.

Emplacement

Le projet Côté Gold est situé dans les cantons de Chester et de Neville, dans le district de Sudbury, dans le nord-est de l'Ontario. Il se trouve à environ 20  km au sud-ouest de Gogama, à 130 km au sud-ouest de Timmins et à 200 km au nord-ouest de Sudbury, à environ   5 km à l'ouest de la route 144.

La zone du projet se caractérise par de petites collines, des forêts, des lacs et des rivières. Elle se situe sur deux sous-bassins hydrographiques : le réseau de la rivière Mollie et le réseau de la rivière Mesomikenda. En outre, la ligne continentale de partage des eaux est située au sud de la propriété du projet, la limite la plus près se trouvant au sud-ouest à plus de 3,5 km de l'emplacement proposé de la fosse à ciel ouvert. L'utilisation des terres consiste en des activités récréatives par des habitants locaux et des touristes, notamment la pêche, le camping et la chasse. Les terres sont aussi considérablement utilisées pour l’exploitation durable du bois d'œuvre.

Historique

IAMGOLD a acquis Trelawney Mining and Exploration Inc. en 2012. Trelawney effectuait des activités d’exploration au site du projet depuis 2009.

Des activités d'exploration sont effectuées dans la zone par diverses entreprises et agences gouvernementales depuis le début du 20e siècle. Des efforts d'exploration minérale soutenus ont été réalisés au début des années 1940 ainsi que du début des années 1970 jusqu'à environ 1990.

Depuis la découverte du gisement Côté Gold en 2010, du forage intensif au diamant est effectué afin de le délimiter.

Géologie

Le projet chevauche des roches de la ceinture de roche verte de Swayze, un prolongement de la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, située dans la province du Supérieur. La ceinture de Swayze contient diverses roches intrusives et extrusives dont la composition varie d’ultramafique à felsique, ainsi que des roches sédimentaires chimiques et clastiques. La ceinture de roche verte de Swayze a subi les effets d'un historique structurel complexe et prolongé de plissement polyphasé, de développement de multiples foliations, de zones ductiles de forte contrainte et de formation de failles tardives et fragiles.

Le canton de Chester recouvre un assemblage étroit de ceinture de roche verte qui sépare le complexe granitoïde de Kenogamissi au sud. Une partie de la limite septentrionale du complexe granitoïde Ramsey-Algoma s'appelle le complexe granitoïde de Chester (CGC). Le gisement Côté Gold est couvert de métavolcaniques calcoalcalines pyroclastiques de composition felsique à intermédiaire (groupe Chester), de roches intrusives granitoïdes felsiques à intermédiaires, notamment de la tonalite, de la trondhjémite, de la granodiorite et de la diorite du CGC et des migmatites associées. Les roches granitoïdes sont très hétérogènes, reflétant plusieurs phases primaires ignées intrusives, une migmatisation et une assimilation de roches encaissantes plus anciennes et des radiers et des écrans des lithologies supracrustales recoupées.

Minéralisation

Le gisement du projet Côté Gold consiste en une minéralisation d'une teneur faible à moyenne d'or et de plus ou moins de cuivre, associée à des roches intrusives localement mafiques bréchiques intermédiaires à felsiques. La nature de l'altération et de la minéralisation semble indiquer un gisement de type porphyrique. Régionalement, deux types différents de minéralisation aurifère sont reconnus. La minéralisation historiquement importante peut désignée comme étant une veine de quartz associée à la fracture, tandis que la découverte récente du gisement Côté Gold représente un vaste système aurifère minéralisé associé à des roches intrusives altérées et bréchiques interprétées comme un gisement porphyrique aurifère archéen. L'étendue et les limites du volume minéralisé renfermant le gisement Côté Gold n'ont pas encore été définies, mais il a une étendue est-nord-est d'au moins 1 200 m, une largeur de 100 m à 300 m et une profondeur de plus de   500 m. La zone minéralisée demeure ouverte sur l'allongement et en profondeur. Le forage appuie une nouvelle compréhension de la géologie selon laquelle une masse bréchique centrale dans la diorite est entourée de granodiorite. Un système hydrothermal de minéralisation aurifère se superpose au volume de roches magmatiquement bréchiques et a développé des zones peu définies à ce jour d'altération propylitique et potassique.

Qu'est-ce qu'une évaluation environnementale?

Une évaluation environnementale (EE) est un processus gouvernemental de planification et de prise de décisions servant à déterminer les effets environnementaux potentiels et à proposer des mesures pour atténuer les effets environnementaux néfastes. L'EE prédit s'il y aura des effets néfastes importants sur l'environnement après la mise en place des mesures d'atténuation. L'EE comprend aussi un programme de suivi visant à vérifier son exactitude ainsi que l'efficacité des mesures d'atténuation.

Les EE fédérale et provinciale en Ontario peuvent être unifiées afin qu'une seule EE soit conforme aux exigences légales des deux compétences. Le ministère ontarien de l’Environnement et de l’Action en matière de changement climatique dirige ce processus conformément à la Loi sur les évaluations environnementales. Au niveau fédéral, la Loi canadienne sur l'évaluation environnementale (2012) (LCEE 2012) régit ce processus.

L'EE comprend :

  • une description du projet proposé;
  • une description des conditions environnementales existantes (études de base);
  • des plans en vue de faire participer les Autochtones, les communautés, les voisins et les autres parties prenantes intéressées, ainsi que d'obtenir des commentaires de ceux-ci;
  • une évaluation de solutions de rechange pour le projet, le cas échéant;
  • la détermination d'effets environnementaux possibles (favorables ou néfastes);
  • des mesures proposées pour atténuer et gérer les effets environnementaux établis;
  • des recommandations pour effectuer un suivi.

Le processus d'EE s'assure que :

  • les communautés autochtones, les municipalités, les voisins et les autres parties prenantes intéressées ont l'occasion de participer à l'évaluation environnementale;
  • les facteurs environnementaux sont inclus dans la planification du projet et la prise de décisions;
  • les effets potentiels du projet sont rapidement établis;
  • des mesures sont déterminées pour éviter, gérer ou atténuer les effets sur l'environnement.

Évaluation environnementale fédérale

IAMGOLD a soumis une description du projet (15 mars 2013) à l'Agence canadienne d'évaluation environnementale (l'Agence). L'Agence se sert de la description du projet pour déterminer si une EE fédérale est nécessaire en vertu de la LCEE 2012. Après avoir tenu compte de la description du projet, des observations reçues durant la période de commentaires de 20 jours, et de la possibilité que la réalisation du projet entraîne des effets environnementaux néfastes, l'Agence a déterminé qu'une EE fédérale est requise et a émis un avis de décision concernant une évaluation environnementale (10 mai 2013).

L'Agence utilise la description du projet pour l'élaboration des lignes directrices de l'énoncé des incidences environnementales (EIE). Ces lignes directrices de l'EIE établissent la portée de l'EE fédérale pour le projet. L'Agence soumet l'ébauche des lignes directrices de l'EIE à la consultation publique avant de l'achever et de l'envoyer à IAMGOLD.

L'Agence a soumis une ébauche des lignes directrices de l'EIE à IAMGOLD le 13 mai 2013. Cette ébauche a ensuite été soumise au public afin qu'il puisse la consulter et envoyer des commentaires. L'Agence a ensuite tenu compte des commentaires reçus et a achevé les lignes directrices de l'EIE. Elle a émis les lignes directrices finales de l'EIE à IAMGOLD le 9 juillet 2013.

La LCEE 2012 accorde à l'Agence 365 jours à compter du début d’une évaluation environnementale pour fournir au promoteur sa décision définitive concernant l’évaluation environnementale. Les échéanciers s'appliquent aux activités gouvernementales et ne tiennent pas compte du temps requis par le promoteur pour recueillir les renseignements nécessaires pour réaliser l'évaluation environnementale. Le Ministre est en mesure de prolonger ces échéanciers pour un maximum de trois mois pour permettre la collaboration avec une autre instance ou en raison de circonstances propres au projet. Le Cabinet fédéral a le pouvoir de prolonger les délais au-delà de trois mois.

La prochaine étape du processus fédéral pour IAMGOLD est de soumettre l'EIE conformément aux lignes directrices fournies par l'Agence. Cette étape et le processus d'EE provinciale seront coordonnés pour réduire au minimum les dédoublements, dans la mesure du possible, et s'appuiera sur une seule documentation pour satisfaire aux deux processus. Après l'examen des documents sur l'EIE, l'Agence préparera une ébauche de rapport d'EE pour consultation publique, avant de soumettre le rapport d'EE final au ministre fédéral de l'Environnement. Après examen, le Ministre émettra une déclaration de décision à savoir si le projet entraînera des effets environnementaux néfastes importants, et pourra inclure des conditions à respecter. Si le Ministre conclut qu'aucun effet environnemental néfaste ne découlera du projet, ce dernier procédera à la phase d'obtention des permis, selon les besoins.

Le 9 mai 2014, IAMGOLD a soumis un énoncé des incidences environnementales à l'Agence pour un examen de conformité. Le 20 mai 2014, l'Agence a avisé IAMGOLD que l'information était conforme aux exigences des lignes directrices de l'EIE et que l'Agence entamerait un examen technique de l'EIE, en collaboration avec les ministères fédéraux. Elle a aussi informé IAMGOLD qu'elle tiendrait une période de consultation publique du 2 juin au 2 juillet 2014.

Dans le but de coordonner l'échéancier de l'EIE fédérale et le processus d'EE provinciale, une seule documentation a été produite pour satisfaire ces deux processus.

À la suite de l'examen des documents de l'EIE, l'Agence préparera une ébauche de rapport d'EE en vue d'une autre consultation publique, avant de soumettre le rapport d'EE final au ministre fédéral de l'Environnement. Après examen, le Ministre émettra une déclaration de décision à savoir si le projet entraînera des effets environnementaux négatifs importants, et peut inclure des conditions à respecter. Si le Ministre conclut qu'aucun effet environnemental néfaste ne découlera du projet, ce dernier procédera à la phase d'obtention des permis, selon les besoins.

Évaluation environnementale provinciale

IAMGOLD a conclu un accord volontaire (3 mai 2013) avec le ministère ontarien de l'Environnement et de l’Action en matière de changement climatique pour mener une EE provinciale distincte du projet. Le but de l'accord volontaire est de faciliter le respect des exigences de l'EE provinciale dans une évaluation environnementale pour obtenir les approbations et permis provinciaux subséquents.

La première étape de l'étude est la préparation du cadre de référence. IAMGOLD a volontairement soumis une ébauche de cadre de référence (10 mai 2013) à une période d'examen et de commentaires de 30 jours qui a pris fin le 9 juin 2013. Le cadre de référence fournit le cadre conceptuel proposé et les exigences pour que la préparation de l'évaluation environnementale soit conforme aux besoins de la Loi ontarienne sur les évaluations environnementales. Un compte rendu des consultations est joint au cadre de référence, documentant toutes les activités d'engagement et de consultation réalisées par IAMGOLD jusqu'à la date de soumission des documents.

Les commentaires reçus sur l'ébauche du cadre de référence ont été intégrés, au besoin, au cadre de référence proposé et au compte rendu des consultations. Les deux documents ont été soumis au ministère ontarien de l'Environnement et de l’Action en matière de changement climatique pour examen et approbation. Une période de consultation dirigée par le gouvernement sur le cadre de référence proposé et le compte rendu des consultations a eu lieu du 19 juillet au 19 août 2013. IAMGOLD a obtenu l'approbation du ministre provincial de l'Environnement sur le cadre de référence proposé le 14 janvier 2014.

L'approbation du cadre de référence représentait le commencement officiel de l'évaluation environnementale du projet. IAMGOLD a soumis un avis de commencement d'évaluation environnementale dans les journaux locaux et sur le site Web du projet entre le 18 et le 20 février 2014.

Comme elle s'est engagée à le faire dans le cadre de référence approuvé, IAMGOLD a accepté de préparer une ébauche du rapport d'évaluation environnementale afin de fournir suffisamment d'occasions aux groupes autochtones, aux agences gouvernementales et au public d'être consultés sur le projet avant la soumission du rapport d'EE final. Pour obtenir de l'information sur les activités de consultation à venir, se référer à l'avis de consultation (en anglais seulement) publié récemment.

Permis et approbations

IAMGOLD continuera de collaborer avec les organismes de réglementation au niveau fédéral et provincial pour s'assurer d’obtenir tous les permis nécessaires. Outre les évaluations environnementales fédérale et provinciale, d'autres permis et approbations peuvent être requis, notamment :

  • autorisation de travailler dans des eaux où vivent des poissons ou des cours d'eau navigables, et de détourner ceux-ci;
  • permis en vertu de la Loi sur les espèces en voie de disparition;
  • approbations de conformité environnementale concernant les eaux industrielles, l'air et le bruit, et l'eau potable;
  • permis de prélèvement d'eau;
  • permis de construction;
  • plan de fermeture.

L'engagement avec les parties prenantes des communautés où nous exerçons nos activités est le fondement de bonnes relations communautaires. Nos lignes directrices en engagement des parties prenantes sont basées sur la confiance, le respect et la transparence.

Nous avons consulté et continuerons de consulter les communautés potentiellement touchées par le projet. Celles-ci comprennent les communautés des Premières Nations et Métis ainsi que les communautés de Gogama, Sudbury et Timmins.

Événements de consultation à venir

Nous avons plusieurs événements de consultation prévus. Nous espérons vous rencontrer à l’un de ceux-ci. Veuillez consulter cette page régulièrement pour obtenir les dernières nouvelles concernant les prochains événements.

Événements de consultation antérieurs

Mars 2015

  • 10 mars 2015 : Days Inn & Conference Centre, Timmins, 17 h à 19 h
  • 11 mars 2015 : Holiday Inn, Sudbury, 18 h à 20 h
  • Invitation à la communauté à participer

Juin 2014

  • 23 juin : Days Inn & Conference Centre, Timmins, 15 h à 20 h
  • 24 juin : The Radison Hotel, Sudbury, 15 h à 20 h
  • 25 juin : Centre communautaire de Gogama, Gogama, 15 h à 20 h

Novembre 2013

  • 13 novembre : Journée d'accueil pour la communauté, Gogama, 19 h

Mai 2013

  • 21 mai : Journée d'accueil pour la communauté, Sudbury
  • 22 mai : Journée d'accueil pour la communauté, Première Nation Mattagami
  • 22 mai : Journée d'accueil pour la communauté, Gogama
  • 23 mai : Journée d'accueil pour la communauté, Timmins
  • 28 mai : Journée d'accueil pour la communauté, Première Nation Flying Post

Février 2013

  • 13 février : Journée d'accueil pour la communauté, Première Nation Flying Post
  • 21 février : Journée d'accueil pour la communauté, Première Nation Mattagami
  • 26 février : Journée d'accueil pour la communauté, Timmins
  • 27 février : Journée d'accueil pour la communauté, Gogama
  • 28 février : Journée d'accueil pour la communauté, Sudbury

Janvier 2013

  • 29 janvier : Repas d'affaires, Chambre de commerce de Timmins
  • 31 janvier : Repas d'affaires, Chambre de commerce de Sudbury

Documents

Bulletins d'information

Download
Fall 2014 472 KB
Summer 2014 418 KB
Winter 2014 395 KB
Fall 2013 514 KB
Summer 2013 2,69 MB
Winter 2013 2,43 MB

Si vous avez des questions concernant le projet, nous serons heureux d'en discuter avec vous.

Veuillez soumettre tout commentaire ou question concernant le projet à :

IAMGOLD Corporation – projet Côté Gold
401 Bay Street, bur. 3200, C. P. 153
Toronto (Ontario)
M5H 2Y4
T : 416 594-2881 ou 705 269-0010, poste 205
C : cotegold@iamgold.com

Alertes Nouveautés

Adresse courriel *