Exploitations

Réserves et ressources minérales de 2014

Les ressources minérales (les « ressources ») et les réserves minérales (les « réserves ») ont été estimées au 31 décembre 2014 selon les exigences de la réglementation canadienne en valeurs mobilières, en particulier les exigences de la Norme canadienne 43-101 et les définitions des ressources qui s’y retrouvent. Conformément à la Norme canadienne 43-101, les ressources sont divisées en ressources « présumées », « indiquées » et « mesurées » en fonction du niveau de confiance en ce qui a trait à la minéralisation. Les réserves sont divisées en réserves « probables » et réserves « prouvées » selon, au minimum, une étude préliminaire de faisabilité portant sur les ressources mesurées et indiquées. Les ressources mesurées et indiquées comprennent les réserves prouvées et probables. Les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n’ont pas de viabilité économique démontrée et ne garantissent pas une viabilité économique. Les ressources présumées sont trop spéculatives géologiquement pour que des considérations économiques leur soient appliquées qui leur permettraient d’être classées en tant que réserves minérales.

Mise en garde à l’intention des investisseurs américains

La « U.S. Securities and Exchange Commission » (« SEC ») permet aux sociétés minières, dans le cadre du dépôt de leur documentation auprès de la SEC, de divulguer seulement les gisements que la Société peut exploiter économiquement et légalement. IAMGOLD utilise certains termes dans ce rapport annuel comme « ressources », « mesurées », « indiquées » et « présumées » ne correspondant pas aux définitions de réserves établies par la SEC. Les investisseurs des États-Unis sont priés d’examiner attentivement la divulgation présentée dans le rapport annuel d’IAMGOLD sur formulaire 40-F (nommé Form 40-F) déposés auprès de la SEC.

RÉSERVES MINÉRALES

ÉTABLIES SUR 100 %

PROUVÉES PROBABLES
Au 31 décembre 2014 2014 Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)
Onces
contenues
(000)
Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)
Onces
contenues
(milliers)
Rosebel1 76,371 1.1 2,603 17,269 1.0 552
Essakane1 - - - 108,821 1.1 3,886
Sadiola2 - - - 57,428 2.1 3,841
Westwood3 301 7.3 71 2,070 7.0 468
Total des réserves prouvées 76,672 1.1 2,674
Total des réserves probables 185,588 1.5 8,747
Total des réserves prouvées et probables 262,260 1.4 11,421

RÉSERVES ATTRIBUABLES


PROUVÉES PROBABLES
Au 31 décembre 2014 Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(000)
Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(milliers)
Rosebel1 72,552 1.1 2,473 16,406 1.0 524
Essakane1 - - - 97,939 1.1 3,497
Sadiola2 - - - 23,545 2.1 1,575
Westwood3 301 7.3 71 2,070 7.0 468
Total des réserves prouvées 72,853 1.1 2,544
Total des réserves probables 139,960 1.3 6,065
Total des réserves prouvées et probables 212,814 1.3 8,608
* Le tonnage, la teneur et la quantité de métal contenu des réserves minérales ont été arrondis afin de refléter la précision de l'estimation; par conséquent, il se peut que les totaux ne correspondent pas à la somme de leurs éléments.

RESSOURCES MINÉRALES

(Incluant les réserves minérales)

ÉTABLIES SUR 100 %

MESURÉES INDIQUÉES PRÉSUMÉES
Au 31 décembre 2014 Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(milliers)
Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(milliers)
Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(milliers)
Rosebel1 126,712 1.0 4,124 50,993 1.0 1,678 19,014 0.9 542
Essakane1 - - - 124,432 1.2 4,702 14,830 1.3 628
Sadiola2 12,971 0.8 320 102,146 1.9 6,275 5,523 1.6 291
Westwood3 199 11.7 75 1,455 11.1 520 9,729 10.9 3,397
Côté Gold4 - - - 278,600 0.9 7,716 52,300 0.7 1,241
Boto, Gold5 - - - 22,796 1.7 1,232 10,957 1.8 635
Pitangui6 - - - - - - 4,070 4.9 638
Total des ressources mesurées 139,882 1.0 4,519
Total des ressources indiquées 580,422 1.2 22,123
Total des ressources mesurées et Indiquées 7,8 720,304 1.2 26,642
Total des ressources présumées 116,423 2.0 7,373

RESSOURCES ATTRIBUABLES

MESURÉES INDIQUÉES PRÉSUMÉES
Au 31 décembre 2014 Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(milliers)
Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(milliers)
Tonnes
(milliers)
Teneur
(g/t)

Onces
contenues
(milliers)
Rosebel1 120,376 1.0 3,918 48,443 1.0 1,594 18,063 0.9 515
Essakane1 - - - 111,989 1.2 4,232 13,347 1.3 565
Sadiola2 5,138 0.8 131 41,880 1.9 2,573 2,264 1.6 119
Westwood3 199 11.7 75 1,455 11.1 520 9,729 10.9 3,397
Côté Gold4 - - - 257,705 0.9 7,137 48,378 0.7 1,148
Boto Gold5 - - - 22,769 1.7 1,232 10,957 1.8 635
Pitangui6 - - - - - - 4,070 4.9 638
Total des ressources mesurées 125,894 1.0 4,124
Total des ressources indiquées 484,268 1.1 17,287
Total des ressources mesurées et Indiquées 7,8 610,161 1.1 21,412
Total des ressources présumées 106,809 2.0 7,018

1 Les réserves minérales de Rosebel et d'Essakane ont été estimées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l’or de 1300 $ l’once et les ressources minérales ont été estimées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l’or de 1500 $ l’once et ont été estimées selon la Norme canadienne 43-101.

2 Les réserves minérales de Sadiola ont été évaluées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l’or moyen de 1100 $ l’once et les ressources minérales ont été estimées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l’or de 1600 $ l’once; les réserves et ressources minérales ont été évaluées en conformité avec le code JORC.

3 Les réserves minérales de Westwood ont été estimées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l'or de 1 300 $ l'once alors que les ressources minérales ont été estimées au 31 décembre 2014 ont été évaluées conformément à la Norme canadienne 43-101 en utilisant une teneur de coupure de 6,0 grammes d’or par tonne sur une largeur minimale de 2 mètres.

4 Les ressources minérales de Côté Gold ont été évaluées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l’or de 1500 $ l’once conformément à la Norme canadienne 43-101.

5 Les ressources minérales de Boto ont été évaluées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l’or de 1500 $ l’once conformément à la norme de la Norme canadienne 43-101.

6 Les ressources minérales de Pitangui ont été évaluées au 31 décembre 2014 en utilisant un prix de l’or de 1500 $ l’once conformément à la norme de la Norme canadienne 43-101.

7 Les ressources mesurées et indiquées d'or comprennent les réserves prouvées et probables.

8 Dans les exploitations minières, les ressources mesurées et indiquées qui ne font pas partie des réserves minérales ne sont pas considérées économiquement viables au prix de l’or utilisé dans le calcul des réserves, mais elles sont réputées avoir un potentiel raisonnable d’extraction rentable.

* Le tonnage, la teneur et la quantité de métal contenu des ressources minérales ont été arrondis afin de refléter la précision de l'estimation; par conséquent, il se peut que les totaux ne correspondent pas à la somme de leurs éléments arrondis.

Information technique sur l'or et notes concernant les personnes qualifiées et le contrôle de qualité

Les estimations des ressources minérales contenues dans ce rapport ont été préparées selon les directives de la Norme canadienne 43-101, Information concernant les projets miniers (« NC 43-101 »). La « personne qualifiée » responsable de la préparation et la révision des estimations des ressources pour IAMGOLD Corporation est Lise Chénard, ing., directrice principale, Géologie minière. Lise travaille depuis 30 ans dans l’industrie minière, principalement dans l’exploitation, le développement de projet et les services-conseils. Elle s'est jointe à IAMGOLD en avril 2013 et a pris connaissance des exploitations et des projets de la Société grâce à des visites aux sites, des contrôles de renseignements, ainsi qu’à la communication continue et à la supervision au site minier avec les équipes des services techniques responsables de la modélisation des réserves et des ressources.

Cette personne est une « personne qualifiée » pour les besoins de la Norme canadienne 43-101 en ce qui a trait au type de minéralisation décrite dans le présent rapport. L’information technique a été incluse dans la présente avec le consentement et la révision préalables de la personne qualifiée mentionnée plus haut. Cette personne qualifiée a vérifié les données divulguées et les données soutenant l’information ou les opinions exprimées dans ce rapport.