Société

Historique d'IAMGOLD

2012 En juin, IAMGOLD fait l'acquisition de Trelawney Mining and Exploration Inc. et devient ainsi propriétaire du projet Côté Gold. Travail en cours pour convertir une portion importante de ressources présumées et indiquées d'ici la fin de l'année
Début de l'étude de préfaisabilité de Côté Gold prévue avant la fin de 2012
Début de la construction de l'expansion d'Essakane en juillet 2012; mise en service de l'usine prévue au premier trimestre 2014
La construction de l'expansion de Rosebel progresse selon l'échéancier
Le développement et la construction de Westwood sur la bonne voie pour un démarrage de l'usine au premier trimestre 2013. Le fonçage du puits devrait atteindre 1 954 m d'ici la fin de 2012
Le projet d'expansion des sulfures de Sadiola se rapproche de l'approbation définitive; démarrage prévu pour la fin 2014
L'étude préliminaire des ÉTR sera terminée au troisième trimestre de 2012
2011 Vente de la participation minoritaire dans deux mines au Ghana : Tarkwa et Damang
Vente de la mine au Botswana : Mupane
Identification de ressources présumées d'éléments des terres rares (ÉTR) au Québec, près de la mine de niobium d'IAMGOLD, Niobec
Augmentation confirmée de 691 % des ressources mesurées et indiquées de niobium, et la valeur de l'actif net de la mine Niobec est passée de 1,6 milliard $ à 1,8 milliard $
IAMGOLD reçoit le prix 2011 de la PDAC en responsabilité environnementale et sociale
2010 La mine d'or Essakane au Burkina Faso a atteint la production commerciale le 16 juillet 2010.
2009 IAMGOLD fait l’acquisition d’Orezone Resources et devient par le fait même propriétaire du projet Essakane, au Burkina Faso.
2008 IAMGOLD annonce un regroupement d'entreprises avec Orezone Resouces et fait l'acquisition du projet aurifère Essakane, au Burkina Faso.
2006 IAMGOLD fait l’acquisition de Gallery Gold Limited et de Cambior inc. et devient ainsi propriétaire des mines d'or de la division Doyon au Québec, de la mine d'or Rosebel au Suriname, en Amérique du Sud, et de la mine d'or Mupane au Botswana en Afrique.
2005 IAMGOLD s'inscrit à la Bourse de New York du New York Stock Exchange.
2003 IAMGOLD fait l’acquisition de Repadre Capital Corporation, comprenant les participations de coentreprises dans les mines Tarkwa et Damang, situées au Ghana, en Afrique. Joseph F. Conway est nommé président et chef de la direction d’IAMGOLD Corporation.
2002 IAMGOLD a lancé sa politique monétaire aurifère, selon laquelle la Compagnie convertira une partie importante de sa trésorerie affectée en lingots d’or. À la fin de mars 2002, la Compagnie détenait 30 369 onces d’or. Les titres sont négociés sur la bourse américaine de l'American Stock Exchange (AMEX).
2001 IAMGOLD s'inscrit à la bourse américaine de l'American Stock Exchange, à New York. La mine d'or Yatéla entre en production.
2000 Développement de la mine aurifère Yatéla dans l'ouest du Mali, en Afrique.
1997 IAMGOLD acquiert le gisement aurifère de Yatéla avec son partenaire en coentreprise, AngloGold Ashanti.
1996 IAMGOLD devient une société ouverte dont le titre est négocié à la Bourse de Toronto. Coulée du premier lingot d’or à Sadiola. Commencement des activités d’exploration en Amérique du Sud (Brésil, Équateur et Argentine).
1994 IAMGOLD forme une coentreprise d'exploration régionale avec AngloGold Ashanti qui couvre 6 pays en Afrique occidentale.
1992 IAMGOLD créé une coentreprise avec AngloGold Ashanti (Anglo American, à cemoment) pour concevoir, construire et exploiter la mine de la colline de Sadiola.
1991 Création d'une société privée, International African Mining Gold Corporation (IAMGOLD) et identification du gisement de la colline de Sadiola.
1990 Les cofondateurs Mark Nathanson et William Pugliese obtiennent la concession d'exploration Sadiola comportant 13 000 kilomètres carrés.
1988 Le cofondateur Mark Nathanson entâme les négociations avec le gouvernement malien en vue d'obtenir des droits d'exploration pour de l'or dans la région Kayes dans l'ouest du Mali, en Afrique.