Exploitations
ContentImage

Projet Westwood, Canada

GÉologie et MinÉralisation
GÉOLOGIE

Le projet Westwood fait partie du camp minier Doyon-Bousquet-LaRonde (ci-après « DBL »). Le projet est situé dans le sud de la sous-province de l’Abitibi, dans les roches volcaniques et intrusives d’âge archéen de la formation Bousquet (2 710 à 2 696 millions d’années). Le camp minier DBL recèle deux gisements de classe mondiale, les mines Doyon et LaRonde-Penna et est de loin le plus important district pour la production d’or, de cuivre, de zinc et d’argent du Québec.

Le secteur du projet Westwood couvre le groupe métavolcanique de Blake River et une partie des groupes métasédimentaires de Cadillac et de Kewagama. La stratigraphie est généralement orientée est-ouest (N100 à 110°), avec des pendages abrupts à modérés (70 à 80°) vers le sud et les polarités sont également vers le sud. L’intrusif de Mooshla, un pluton différencié syn-volcanique, recoupe les roches volcaniques dans la portion ouest de la propriété. Les sulfures massifs volcanogènes aurifères (« VMS ») et les zones de sulfures disséminés présents dans la portion est des claims sont connus en tant qu’indices minéralisés Warrenmac et Westwood et sont localisés des deux cotés de la faille Bousquet. Les roches encaissantes de la minéralisation Warrenmac-Westwood sont lithologiquement et géochimiquement semblables aux roches encaissantes des principales lentilles de sulfures des mines LaRonde-Penna.

La foliation régionale est orientée est-ouest, parallèlement à la stratigraphie, avec des pendages variant de 70° vers le sud à sub-verticaux. Le métamorphisme régional varie du faciès schistes verts au faciès amphibolites inférieurs.


MinÉraliSation

La minéralisation observée dans le camp minier DBL est principalement associée aux unités 4,2, 4,3, 4,4, 5,1 et 5,2 de la formation Bousquet. Ces unités sont hôtes des minéralisations de type VMS riches en or des gisements Bousquet et LaRonde et de type veines d’or et sulfures caractéristiques des Zones 1 et 2 de Doyon.

Trois corridors minéralisés distincts ont été identifiés dans le secteur Westwood. Les deux premiers (Zone 2 Extension et Corridor Nord) sont constitués de veines  et veinules  de quartz – pyrite ± chalcopyrite ± sphalérite à l’intérieur d’enveloppes contenant de 2 à 10 % de pyrite disséminée. Les systèmes de veines sont orientés N085-095°/60-70°S, ce qui est légèrement discordant par rapport à la foliation régionale tant en direction qu’en pendage. Ces zones, situées dans les unités volcaniques felsiques 4,2 et  4,3, et intermédiaires à mafiques 4,4, sont associées à un assemblage d’altération proximal en séricite –pyrite ± grenat.

La troisième enveloppe correspond au corridor minéralisé Warrenmac-Westwood, qui est situé sur le même contact stratigraphique de chaque côté de la faille Bousquet. La minéralisation consiste en des veines, veinules ou concentrations de pyrite-sphalérite±chalcopyrite riches en or avec des bandes locales de sulfures massifs (5 à 20 cm) et des veines/veinules riches en sulfures avec un peu d’or, tous inclus dans un halo riche en pyrite disséminée. Quelques veines de quartz fumé avec des traces de chalcopyrite retournent à l’occasion des valeurs économiques en or. Des veines quasi horizontales et orientées est-ouest de quartz-tourmaline (pyrite) sont aussi présentes mais rarement anomales en or.

Le gouvernement fédéral complète présentement une vaste étude multidisciplinaire (par ex. les isotopes d’oxygène, les isotopes de soufre, la géochronologie U-Pb, etc.) qui vise une meilleure compréhension de l’évolution géologique et hydrothermale du camp DBL. L’objectif est de déterminer si les zones minéralisées de Westwood représentent un système transitoire et un lien hydrothermal entre les veines Au-Cu syn-volcaniques du gisement Doyon à l’ouest et les veines de sulfures volcanogènes, les stockwerks et les disséminations de la mine Bousquet 1 situées plus à l’est.