Exploitations
image

Mines d’or de la division Doyon, Québec

EXTRACTION ET TRAITEMENT
Extraction

La mine aurifère Doyon emploie la méthode d’extraction par sous-niveaux abattus avec remblai en pâte, tandis qu’à la mine aurifère Mouska, la méthode d’extraction par chambres-magasins est utilisée. Tout le minerai extrait à la division Doyon est traité au site.

La mine Doyon dispose d’un puits et d’une rampe pour l’accès par équipement motorisé. Lorsque le minerai est retiré des points de soutirage, il est transporté à la plus proche cheminée à minerai et se rend à l’un des deux concasseurs. Une fois concassé, le minerai est chargé dans des bennes depuis l’une des deux stations de chargement automatiques et hissé à la surface par le treuil de production. Rendu à la surface, le minerai est transféré dans un silo, puis à l’usine pour traitement.


Traitement

L’usine de traitement de Doyon, d’une capacité de 3 500 tonnes par jour, utilise les procédés de charbon activé en lixiviation (CIL) et de charbon en pulpe (CIP) pour récupérer l’or et produire des lingots à partir des minerais des mines Doyon et Mouska. Un circuit de flottation a aussi été ajouté afin de récupérer le cuivre provenant du minerai de la mine Mouska.

Les installations et équipements de la mine Doyon comprennent une usine conventionnelle équipée d’un broyeur semi-autogène et des installations de lixiviation et de charbon en pulpe, un circuit de flottation, une usine de boues à haute densité, une usine de traitement des eaux, un parc à résidus et des bassins de polissage, des ateliers d’entretien électrique et mécanique, un chevalement, des équipements roulants souterrains, ainsi qu’un entrepôt, une usine de remblai en pâte et de deux bâtiments administratifs.

Les principales installations de la mine Mouska comprennent un chevalement, un bâtiment auxiliaire abritant des ateliers électrique et mécanique et un bâtiment administratif. L’accès sous terre se fait par un puits principal de 485 mètres et un puits interne de 500 mètres; ce dernier est situé à 1,2 kilomètre à l’est du puits principal.