Exploitations
Image

Mine d'or Rosebel, Suriname

VUE D'ENSEMBLE
Emplacement

Rosebel Gold Mine est située dans le district de Brokopondo, riche en minéraux, dans le nord-est du Suriname, en Amérique du Sud. Le Suriname est une ancienne colonie néerlandaise du nord de l’Amérique du Sud, bordant l’Atlantique Nord et située entre la Guyane française et le Guyana. La propriété Rosebel se trouve à environ 85 kilomètres au sud de la capitale, Paramaribo. La concession couvre 170 kilomètres carrés et est entourée du fleuve Suriname à l’est, du fleuve Saramacca à l’ouest et de la réserve naturelle de Brokopondo au sud. Le pays a une superficie d’environ 163 270 kilomètres carrés et possède une population d’environ 500 000 habitants.

La propriété est accessible par des routes en gravier pavées et praticables en tout temps, en provenance de Paramaribo, à une distance d’environ 110 kilomètres. Une petite piste d’atterrissage se trouve sur le site à une distance d’environ 2 kilomètres de l’usine. L’aéroport international à Zanderij est situé environ 60 kilomètres de route au nord de Rosebel. L’électricité est achetée directement du gouvernement surinamien et d’une entreprise d’énergie parapublique. L’électricité de Rosebel est fournie par la centrale hydroélectrique d’Afobaka, à proximité, et par une centrale diesel.

L’économie du Suriname repose principalement sur l’industrie des ressources naturelles, notamment l’industrie de la bauxite. Les ressources naturelles comprennent également le pétrole, l’or, le minerai de fer et la forêt. Moins de 10 % du revenu national provient de l’exportation des produits agricoles et autres, tels les bananes, le riz, le bois d’œuvre, les agrumes, les crevettes et les poissons. 



Historique

La première découverte d’or dans la zone de Rosebel remonte à 1879; on rapporte que 600 orpailleurs travaillaient alors sur cette concession. Depuis sa découverte, autant d’organismes publiques que privés ont été propriétaires et ont exploité ce terrain. On retrouve parmi les propriétaires privés les plus notables : Placer Development de Vancouver, entre 1974 et 1977, Grasshopper Aluminum Company, entre 1979 et 1985 et Golden Star Resources Ltd., qui a acquis le droit d’exploration de la propriété en 1992.

En 1994, une convention sur l’exploitation minière conclue entre Golden Star, Grassalco et le gouvernement du Suriname a remplacé la convention de 1992, et Golden Star a obtenu le droit d’exploration de la propriété Rosebel pour cinq ans. Plus tard, en 1994, Golden Star a signé un accord avec Cambior, accordant à cette dernière l’option d’avoir droit à 50 % indivis de la participation de Golden Star.

Une étude de faisabilité et un énoncé des incidences environnementales ont été déposés auprès du gouvernement du Suriname en 1997. En décembre 2000, une étude de préfaisabilité a été déposée auprès du ministère des Ressources naturelles. L’étude de faisabilité finale terminée en août 2002 a remplacé les études de 1997 et de 2000.

En octobre 2001, Cambior inc. a acquis la participation de Golden Star de 50 % dans la propriété Rosebel. De plus, Golden Star a transféré ses droits liés aux propriétés d’exploration Headley’s Reef et Thunder Mountain, adjacentes à Rosebel, à Rosebel Gold Mines N.V. (« RGM »). La production commerciale a commencé en février 2004 et IAMGOLD a obtenu Rosebel par son acquisition de Cambior inc. à la fin de 2006.

Étapes importantes :

1992      Négociation de la convention sur l'exploitation minière entre le gouvernement du Suriname,
               Grassalco et Golden Star.
1994      Convention de participation conditionnelle entre Cambior et Golden Star.
1997      Exploration primaire et étude de faisabilité.
2001      Cambior achète la participation résiduelle de 50 % de Golden Star.
2002      Permis obtenus à la suite de la mise à jour de l’étude de faisabilité et des modifications apportées à
               la convention sur l’exploitation minière.
2003      Phase I de la construction (conception de 4,8 millions de tonnes par an).
2004      Production commerciale (février 2004).
2005      Achèvement de l’agrandissement lié à la phase II (conception de 5,8 millions de tonnes par an).
2006      IAMGOLD obtient Rosebel par son acquisition de Cambior (novembre).
2008      Débit minier et production aurifère records, élimination de l’impact des redevances par l’acquisition
               d’Euro Ressources S.A. qui conserve une participation de 5 % dans Rosebel.
2009      La réalisation du projet d’optimisation et de l’agrandissement de l’usine de la phase III augmente la
               capacité nominale à 11 millions de tonnes par an.